Confluent de la Midouze

              

Les avocats spécialistes

Spécialisation et domaine de compétence : quelle différence ?

Le certificat de spécialisation atteste des compétences professionnelles de l'avocat dans la spécialité.

Un avocat peut faire état d'une spécialisation lorsque ses compétences professionnelles ont été validées par un jury, et attestées par un certificat délivré par le Conseil national des barreaux.

L'avocat spécialiste doit effectuer au moins 10 heures de formation par an dans son domaine de spécialisation.

Il existe actuellement 26 mentions de spécialisation. L'avocat peut faire état de deux spécialisations au maximum.

La spécialisation peut être accompagnée d'une qualification spécifique, également accordée par le jury. Cette qualification précise le champ d'activité de l'avocat dans son domaine de spécialisation.

Un logo spécialiste est ajouté au profil des avocats sur la plateforme pour les identifier :

Logo Avocat Spécialiste

 

Le domaine de compétence relève de la publicité personnelle de l'avocat.

Toute publicité mensongère ou trompeuse est prohibée par le règlement intérieur national de la profession d'avocat.

À ce titre, seuls les avocats titulaires d'un certificat de spécialisation peuvent porter les titres « avocat spécialiste » ou « spécialisation en ».

Le domaine de compétence est déclaré par l'avocat au titre de sa publicité personnelle et soumis au contrôle de son barreau d'appartenance.

Qu'il soit spécialiste ou non, l'avocat est soumis à une obligation déontologique de compétence à l'égard de son client.

 

Les avocats spécialistes par mention de spécialisation référencés en France en 2019

Droit du travail et social : 311 avocats
Droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine : 187 avocats
Droit immobilier : 182 avocats
Droit commercial, des affaires et de la concurrence : 137 avocats
Droit de la sécurité sociale et de la protection sociale : 126 avocats
Droit fiscal et droit douanier : 108 avocats
Droit public : 106 avocats
Droit des sociétés : 91 avocats
Droit du dommage corporel : 89 avocats
Droit pénal : 86 avocats
Procédure d'appel : 78 avocats
Droit de la propriété intellectuelle : 74 avocats
Droit des garanties, des sûretés et des mesures d'exécution : 35 avocats
Droit des nouvelles technologies, de l'informatique et de la communication : 35 avocats
Droit du crédit et de la consommation : 25 avocats
Droit rural : 19 avocats
Droit international et de l'Union européenne : 19 avocats
Droit bancaire et boursier : 17 avocats
Droit de l'environnement : 13 avocats
Droit des étrangers et de la nationalité : 10 avocats
Droit des assurances : 7 avocats
Droit des associations et des fondations : 7 avocats
Droit de la santé : 7 avocats
Droit de l'arbitrage : 3 avocats
Droit des transports : 0 avocat
Droit du sport : 0 avocat
Droit de la fiducie : 0 avocat